Stationnement reculons : 4 conseils pour éviter les accidents

Dans le processus d’apprentissage de la conduite, le stationnement à reculons est sans doute l’épreuve finale. Une fois que les bases de la conduite ont été maîtrisées, c’est le dernier défi à relever. Voyons donc quelle est la meilleure façon de se garer en marche arrière.

À vrai dire, il existe des épreuves plus difficiles et plus risquées pour un conducteur novice, comme s’insérer dans la circulation. Cependant, le stationnement parallèle rend souvent les novices nerveux en raison de leur manque de pratique de la marche arrière.

Il n’est pas surprenant que la conduite en marche arrière soit comme la conduite en mode miroir ; tous les mouvements changent, et tourner le volant dans la bonne direction en marche arrière n’est pas aussi instinctif qu’il y paraît.

Certaines auto-écoles proposent aux élèves de conduire en marche arrière dans des espaces ouverts, afin qu’ils puissent mieux se familiariser avec ces mouvements. Bien que cette pratique ne soit pas la plus recommandée, en raison de la mécanique du véhicule.

Il est possible de maîtriser la marche arrière avec quelques recommandations de base et, bien sûr, beaucoup de pratique. Lisez la suite pour connaître les meilleurs conseils pour se garer.

Assez de vous dire qu’il n’y a pas de place sur une avenue, alors que les seules places disponibles sont sur le trottoir ! Maintenant, allons-y.

 

1. Calculer un espace considérable

Calculer un espace considérable

L’une des choses les plus difficiles à apprendre lorsque vous commencez à conduire est de créer des dimensions mentales. C’est-à-dire calculer l’espace entre les voitures, en utilisant les voitures comme unité de mesure.

Vous avez certainement dû lire à un moment donné que, sur la route, vous devez laisser une distance de sécurité de deux voitures entre vous et le véhicule qui vous précède. C’est ce que nous entendons par utiliser les voitures comme unité de mesure.

Pour vous garer en parallèle, vous devez calculer si les voitures derrière et devant vous sur le trottoir ont laissé suffisamment d’espace pour que votre véhicule puisse entrer et que vous puissiez manœuvrer.

Sachez que même certaines personnes ayant des années d’expérience de conduite échouent dans ce calcul, car les gens s’habituent parfois à ne conduire que leur véhicule. Toute voiture un peu plus petite ou un peu plus grande change la vision de l’espace.

Vous pourriez être intéressé par la lecture de : École de conduite de Sherbrooke pour les professionnels.

 

2. Utilisez vos yeux

Utilisez vos yeux

Les conducteurs plus expérimentés utilisent souvent uniquement leur rétroviseur pour obtenir toutes les informations dont ils ont besoin sur l’espace où ils vont se garer.

Cependant, aucun rétroviseur ne fournit une vision plus précise de l’espace disponible que votre propre vue. La plupart du temps, les rétroviseurs donnent l’impression qu’il y a plus d’espace qu’il n’en existe réellement.

En tant que débutant, il est préférable d’utiliser les meilleures ressources à votre disposition pour faciliter le stationnement. N’hésitez pas, placez votre bras droit sur le siège du passager et tournez la tête pour mieux mesurer l’espace.

 

3. Nerfs à part

Dans le meilleur des cas, vous pourriez trouver une occasion de vous garer en parallèle sans gêner les autres véhicules. Cela vous permettrait de prendre votre temps et d’avoir la tranquillité d’esprit de faire une erreur.

Cependant, bien souvent, lorsque vous vous garez de cette manière, il est nécessaire d’arrêter les véhicules derrière vous et même de générer une petite file de voitures qui attendent vos manœuvres. Cela met souvent les débutants dans une situation très stressante qu’ils préfèrent toujours éviter.

Ne l’évitez pas ! En fait, même si les véhicules derrière vous commencent à klaxonner, allez à votre propre rythme et ne vous laissez pas distraire. À moins qu’il n’y ait un véhicule d’urgence derrière vous, il n’y a aucune raison d’accélérer. La sécurité avant tout.

Vous serez peut-être intéressé à lire : Sept conseils pour éliminer la peur de conduire.

 

4. Raisonnement déductif

Si vous avez un jour besoin de vous garer dans un endroit très fréquenté, que vous passez plusieurs minutes à chercher une place et que vous tombez soudain sur une place étrangement inoccupée, regardez bien ce qu’il y a dans cette place.

De nombreux débutants reçoivent des contraventions dans leurs premiers mois pour s’être garés devant une allée privée sans s’en rendre compte. Il arrive que le simple fait de s’inquiéter de se garer en marche arrière leur fasse oublier des choses plus élémentaires.

 

Et ainsi se termine la liste de comment faire un stationnement parallèle. Nous espérons que ces conseils vous aideront à améliorer votre technique de conduite.

Si vous envisagez de demander votre permis de conduire prochainement, Omega Driving School s’engage à fournir des services de qualité où la sécurité devient la priorité numéro un.

Nous ferons en sorte que vous deveniez un conducteur responsable et sûr. Pour commencer le cours, cliquez ici.