Sept conseils pour éliminer la peur de conduire

Saviez-vous que la peur de conduire est appelée amaxophobie? Un pourcentage élevé de personnes en souffrent, alors ne pensez pas que les gens sont heureux dans des véhicules du jour au lendemain: c’est un processus d’adaptation. Comme pour tout le reste dans la vie, la confiance est encouragée par la pratique.

Cette anxiété, le vide dans l’estomac avant de monter dans le véhicule, ou les nerfs qui vous parcourent les mains, peuvent être causés par un traumatisme antérieur lié à la conduite, ou il s’agit simplement de renoncer au confort d’être un copilote. La bonne nouvelle, c’est que la peur de conduire peut être surmontée.

La peur en soi n’est pas mauvaise, rappelez-vous que c’est l’une des émotions les plus fondamentales de l’être humain que de survivre et de rester hors de danger. Cependant, la peur de conduire signifie que l’on surdimensionne ces situations et que l’on se sent incapable, alors qu’en fait, on peut résoudre des problèmes de la vie quotidienne qui sont beaucoup plus complexes que la conduite automobile.

L’école de conduite Omega Driving School a plus de 35 ans d’expérience dans la formation de nouveaux conducteurs, alors partagez ces conseils qui vous seront utiles lorsque vous commencerez vos leçons de conduite.

Conseil 1: Encourager la prise de conscience de soi

Vous savez, votre esprit et votre corps sont en harmonie, alors essayez de rester en paix et de transmettre cette sérénité. L’esprit est puissant et sera votre principal allié pour surmonter la peur de conduire. Bien sûr, de votre espace de lecture, vous nous répondrez par un “oui, c’est facile à dire”, mais rappelez-vous: comme Omega Driving School, nous avons plus de trois décennies de certification de conducteurs.

La peur de conduire se manifeste de trois façons. Avec des symptômes cognitifs, physiologiques et observables. Cognitif signifie pensées négatives, manque de concentration, inquiétude, par exemple. Les symptômes observables se réfèrent à la transpiration, aux mouvements nerveux des mains, par exemple. Alors que les symptômes physiologiques concernent des aspects tels qu’un estomac vide, une fatigue sans cause apparente, des vertiges et un affect certain.

Notre expérience a montré qu’une attitude calme vous aidera à apprendre à conduire. Ne vous inquiétez pas, une équipe de professionnels est prête à vous soutenir et nous savons comment le faire. Nous serons heureux de vous guider et, surtout, vous tient en haleine lorsque vous prenez le volant pour vous suggérer des actions qui vous permettront de conduire comme un professionnel dès le premier jour.

Conseil 2: Changez votre façon de penser

Vous savez, vous devez analyser et identifier ce qui vous fait penser que la conduite est une menace. Pensez-vous que vous allez perdre le contrôle? Confondre les pédales? Vous sentez-vous submergé par le contrôle des rétroviseurs, des pédales et de l’effet de levier? Vous ne pouvez pas juger des distances dans la voie?

Maintenant, conduire n’est plus si compliqué, même les véhicules sont équipés de caméras de sécurité pour diffuser en direct les espaces que vous devez manœuvrer. Identifiez vos craintes et essayez de les neutraliser, si vous y parvenez, vous vous rapprocherez de l’expérience du plaisir de conduire.

Conduire n’est pas seulement une question de responsabilité: c’est aussi une question d’indépendance, de détente, d’autonomie. Ce sont des sentiments positifs qui peuvent vous aider à neutraliser la peur de conduire.

Conseil 3: Augmenter votre confiance

Que feriez-vous si vous conduisiez? cesseriez-vous de passer des heures à attendre qu’on vienne vous chercher? rendriez-vous souvent visite à vos proches? cesseriez-vous d’utiliser le transport du personnel pour optimiser le temps? emmèneriez-vous vos proches à l’hôpital en cas d’urgence?

Savoir conduire est une compétence qui peut même sauver la vie de quelqu’un. Il est donc temps pour vous de prendre confiance en vous afin de surmonter votre peur de conduire. Le fait de vous mettre au défi vous aidera à franchir cette étape.

Le temps que vous passez à utiliser les transports publics ou les transports en location pour vous déplacer est inestimable. Un trajet qui pourrait vous prendre 30 minutes en voiture vous coûte deux fois plus cher. Cela peut aussi se traduire par le fait de ne pas obtenir un emploi parce que vous n’avez pas cette compétence, il est donc temps de commencer à prendre votre vie en main avec détermination.

Conseil 4: Allez-y doucement

Apprendre à conduire est un processus. Il se peut que vous voyiez d’autres personnes conduire entre les véhicules ou faire des manœuvres sans effort et que vous ayez l’impression de ne pas pouvoir le faire. Ne vous inquiétez pas, avec le temps, vous conduirez comme ça. Un exercice qui vous aidera à surmonter votre peur de conduire au cours des premiers mois où vous serez au volant consiste à concevoir vos itinéraires avant de prendre le volant. Si possible, conduisez avec quelqu’un qui est sympathique et qui peut vous donner des conseils sans se fâcher.

À l’école de conduite Omega Driving School, nous sommes conscients que le tempérament de votre guide favorisera la confiance en soi. Prendre des leçons avec notre équipe de professionnels vous donnera envie de conduire.

Conseil 5: Exercez votre esprit pour surmonter vos peurs

Vous avez peut-être suivi les conseils ci-dessus, mais même ainsi, lorsque vous prenez la route, la peur de conduire vous tourmente et rend la chose impossible. Contrairement à ce que vous pouvez penser, la peur de conduire n’est pas exclusive aux femmes, même si ce sont elles qui la reconnaissent le plus.

À l’auto-école, nous vous fournirons des techniques pour faire progressivement de la conduite une expérience agréable.

Conseil 6: Vous pouvez conduire seul

Oui, la peur de conduire peut se manifester de temps en temps, mais n’oubliez pas: vous avez déjà plusieurs compétences qui sont les outils que vous utiliserez pour réagir sur la route, il est donc temps de prendre le volant et de conduire lentement et de manière défensive.

Vous devez mettre en pratique toutes les connaissances que vous avez acquises auprès de nos professionnels. Au fil des jours, vous deviendrez plus habile et vos craintes disparaîtront.

Conseil 7: la pratique et la pratique

Bien entendu, lorsque vous êtes assis au volant, vous devrez peut-être pratiquer mentalement les six étapes ci-dessus pour parvenir à la maîtrise de soi. À l’école de conduite Omega Driving School, nous pensons que la pratique rend parfait, c’est pourquoi nos programmes d’apprentissage sont divisés en programmes pour débutants et programmes de remise à niveau.