Les angles morts chez les conducteurs : ce qu’ils sont et comment les réduire

Ces dernières années, le nombre de voitures sur les routes a augmenté. Selon une estimation pour 2016, il y a 1,2 milliard de voitures sur les routes du monde entier. Ce montant astronomique représente une augmentation de 70 % par rapport à l’estimation faite en 2011.

Une telle augmentation signifie également un plus grand nombre de nouveaux conducteurs, qui s’adaptent aux règles de la route. C’est pourquoi, dans cet article, nous vous parlerons des angles morts des conducteurs, de ce qu’ils sont et de la manière dont vous pouvez les réduire.

Avec ces lignes directrices, vous êtes sûr d’être prêt à affronter la jungle de la circulation. En outre, vous pourrez éviter les calamités dues à l’ignorance des angles morts et à l’excès de confiance en soi au volant.

N’oubliez pas que, malgré les dernières technologies visant à réduire les accidents de la circulation, toutes les voitures ont des angles morts. S’appuyer sur des miroirs ou sur l’expérience n’apporte pas toujours de bons résultats.

Joignez-vous à nous pour ce bref voyage, en collaboration avec Omega Driving School, en espérant que l’article vous aidera à conduire. Alors, sans plus attendre, commençons !

Que sont les angles morts du conducteur ?

Beaucoup de gens parlent des angles morts des conducteurs, mais très peu savent réellement ce qu’ils signifient lorsqu’ils en parlent. L’angle mort, également appelé tache aveugle, est l’endroit qui limite le champ de vision du conducteur.

Depuis le siège du conducteur, la vue est restreinte en raison des parties de la voiture, et cette situation crée des zones de danger. Ces zones ont été à l’origine de nombreux accidents ces dernières années.

Il faut également tenir compte du fait que les rétroviseurs ont aussi des angles morts. Mais pourquoi ? Les angles morts des rétroviseurs sont causés par la taille du miroir, la distance entre le conducteur et le miroir, ainsi que par l’inflexion de la lumière lorsqu’elle est projetée sur le miroir.

Un conducteur plus expérimenté peut anticiper ces changements. Toutefois, pour les nouveaux conducteurs, la situation exige une grande expérience et une formation spécialisée à la conduite.

Voici un diagramme illustrant les angles morts des conducteurs :

angles morts des conducteurs

 

Il faut savoir qu’un angle mort peut cacher n’importe quoi, du motocycliste à une voiture de grande taille. C’est certainement une source d’inquiétude car, lors de changements de voie ou d’autres manœuvres, un accident peut se produire qui peut faire des blessés ou même des morts.

6 conseils pour réduire les angles morts

Donc, maintenant que nous connaissons les angles morts, comment pouvons-nous les réduire ? Compte tenu de la nécessité imminente, et dans le but de réduire les accidents de la route, voici 6 conseils pour réduire les angles morts.

Premier conseil : régler le siège du conducteur

Premier conseil : régler le siège du conducteur

 

Le réglage du siège droit vous permettra d’avoir une vue périphérique de ce qui se passe autour de vous. Pour vous assurer que vous n’avez pas d’ennuis, vous devez donc tenir compte des éléments suivants :

  • Pour vérifier que le siège est à la bonne distance, votre jambe gauche doit être légèrement tendue, lorsque vous appuyez sur le bas de la pédale d’embrayage.
  • Le siège doit être situé à environ quatre à cinq centimètres au-dessus de votre tête. En outre, la hauteur de l’appui-tête doit correspondre strictement à la hauteur de vos yeux. Cela permettra d’éviter d’éventuelles blessures au cou.
  • En outre, le dossier doit être maintenu à une inclinaison maximale de 20 à 25 degrés : plus il est droit, mieux c’est.

Conseil numéro deux : gardez vos miroirs en parfait état.

Conseil numéro deux : gardez vos miroirs en parfait état.

 

Avant de démarrer la voiture, assurez-vous de nettoyer les rétroviseurs. De la même manière, assurez-vous qu’ils ne sont pas fissurés. Cela doit être fait sans faute, car les miroirs sont une extension importante de notre vie.

À tel point que ne pas les vérifier peut-être préjudiciable au moment de prendre la route, car nous limiterions notre champ de vision. En bref, il est important d’avoir des rétroviseurs en parfait état, afin qu’ils nous offrent une vue claire et calibrée de la route.

Troisième conseil : gardez un œil sur vos miroirs

Troisième conseil : gardez un œil sur vos miroirs

 

Lorsque vous conduisez déjà, il est important de surveiller vos rétroviseurs, surtout lorsque vous effectuez des manœuvres comme des changements de voie. Ce faisant, vous éviterez une calamité.

Quatrième conseil : gardez un œil sur les autres véhicules.

Quatrième conseil : gardez un œil sur les autres véhicules.

 

Comme mentionné ci-dessus, tous les véhicules ont des angles morts. Il faut donc les surveiller. De plus, il n’est jamais conseillé de se mettre sous l’angle mort d’une voiture plus grande.

Ainsi, vous pouvez éviter un accident lorsque l’autre véhicule effectue une manœuvre.

Cinquième conseil : vérifiez votre rétroviseur et installez des capteurs de recul

Cinquième conseil : vérifiez votre rétroviseur et installez des capteurs de recul

 

Si vous devez garer votre voiture, vous devez faire attention aux rétroviseurs, afin de ne pas entrer en collision avec une autre voiture ou des objets environnants. Vous pouvez également choisir d’installer un capteur de recul.

Ces capteurs ont la particularité d’aider à l’inspection de la place de parking disponible. Comme leur nom l’indique, ils sont installés dans le pare-chocs arrière, ils envoient donc des signaux visuels et sonores pour prévenir les accidents.

Sixième conseil : utilisez toujours vos clignotants

Sixième conseil : utilisez toujours vos clignotants

 

L’une des premières choses que l’on apprend en conduisant est la fonction des clignotants. Mais ce n’est pas étonnant. Utilisez toujours vos clignotants, chaque fois que vous changez de voie ou effectuez une autre manœuvre, pour éviter de prendre un autre conducteur par surprise.

Il est de votre responsabilité d’utiliser vos clignotants. D’autre part, les autres conducteurs doivent également être conscients des modifications que vous apportez à votre voiture. Ainsi, ils pourront conduire sans problème.

Réduction de l’angle mort : réglage des rétroviseurs

Pour réduire les angles morts, il est important de régler correctement les miroirs. Il en existe trois types : plat, circulaire et convexe. Toutefois, il est important de noter que les rétroviseurs convexes sont les plus adaptés pour réduire les angles morts au volant.

Toutefois, il est important de savoir comment les positionner avant même de démarrer la voiture. Voici donc comment les ajuster pour réduire les angles morts du conducteur.

Rétroviseur droit

Lorsque vous réglez correctement ce rétroviseur, vous devez vous assurer que le bord droit du miroir est réfléchi jusqu’à l’arrière de la voiture. L’espace qui est laissé doit refléter la voie.

Rétroviseur latéral gauche

D’autre part, pour régler ce miroir, vous devez vérifier qu’une petite fraction de l’arrière de la voiture est réfléchie. Le reste doit se concentrer sur la voie, de manière à ce que la porte arrière et une voiture complète soient visibles.

Rétroviseur

Rétroviseur

 

Maintenant, pour régler le rétroviseur, vous devez tenir compte de la hauteur de votre vue panoramique, par rapport à l’arrière de votre voiture. Autrement dit, vous devez considérer la quantité de ce qui se trouve derrière vous que vous pouvez voir avec le miroir.

Une fois que vous aurez atteint ce but, vous devrez l’ajuster jusqu’à ce que vous puissiez voir complètement le médaillon du pare-brise arrière. Une fois que vous avez fait cela, vous êtes prêt à prendre la route.

Si vous avez peur de conduire, cet article pourrait vous intéresser.

Comment en savoir plus sur les angles morts des conducteurs ?

Après cette brève visite, au cours de laquelle nous avons appris “les angles morts des conducteurs : ce qu’ils sont et comment les réduire“, nous ne pouvons parler que de Omega Driving School. Vous y trouverez, sans aucun doute, les professionnels les plus qualifiés en matière de conduite automobile.

Fondée en 1984, l’École de Conduite Omega Driving School est le meilleur choix en matière de sécurité routière et d’apprentissage. Cela est dû à leur engagement en faveur d’un enseignement de qualité et aux différents services qu’ils fournissent.

Avec les cours et les modules offerts, approuvés par la SAAQ, vous serez un excellent conducteur. De cette façon, les angles morts ne seront pas un problème pour vous. En outre, vous acquerrez d’autres connaissances utiles en prenant le volant.

Si vous voulez en savoir plus sur les angles morts et sur la façon de les réduire, l’école de conduite Oméga Driving School est votre meilleur choix au Québec. Alors contactez-nous : nous nous ferons un plaisir de vous aider à conquérir la route.

contactez-nous