4 conseils de sécurité pour conduire sur des routes lisses

La pluie peut avoir de nombreuses significations, pour de nombreuses personnes. Cependant, pour les conducteurs, elle ne signifie qu’une seule chose : conduire sur des routes lisses. Un scénario où nous devons activer nos cinq sens pour compenser la perte de traction.

Aimeriez-vous apprendre quelques conseils sur la façon de conduire pendant un orage ? Chez Omega Driving School, la meilleure école de conduite au Québec, nous avons compilé 4 conseils de conduite sécuritaire à cet effet.

 

1. Comment conduire en hiver sans s’inquiéter

Comment conduire en hiver sans s'inquiéter

Pour savoir comment conduire dans ces conditions, il y a plusieurs choses que vous devez savoir et garder à l’esprit. En voici quelques-unes :

La prévention

La première chose à faire est d’éviter le trajet typique en voiture. Lorsque le temps devient agressif, il est préférable de ne pas prendre le volant, sauf si cela est strictement nécessaire.

Conseils de conduite sur route

Lorsque vous conduisez sur des routes lisses, n’oubliez pas que toutes les voitures circulant sur la même route ne sont pas forcément équipées de pneus spéciaux ou préparées à la conduite préventive. Cela signifie qu’il faut éviter :

  • Les manœuvres brusques.
  • Se rapprocher trop près des autres véhicules.
  • De bloquer le passage aux intersections

Lisez notre article : Comment s’insérer dans un embouteillage sans être en danger dans la rue ? pour obtenir plus de conseils.

 

2. Préparez les pneus pour la conduite en hiver

Préparez les pneus pour la conduite en hiver

Lorsqu’il s’agit de conduire sur la glace, notre priorité est de garder un œil sur les pneus. C’est-à-dire s’assurer qu’ils peuvent faire face aux conditions que la route exige d’eux.

Vérifiez la pression

Vérifiez que vos pneus ont le bon niveau de pression. La profondeur de la bande de roulement est extrêmement importante et c’est la première chose que l’on vous enseignera dans tout cours de conduite sur neige.

Cadre légal

Assurez-vous de connaître les réglementations locales concernant les pneus spéciaux toutes saisons et les chaînes à neige.

En général, la profondeur de la bande de roulement de nos pneus neufs est de 8 mm. Certaines réglementations locales exigent que les pneus soient remplacés lorsqu’ils ont atteint une profondeur de la bande de roulement de 2mm.

Nous vous invitons à lire la nouvelle stratégie de prévention routière 2021-2023 de la SAAQ.

Vérifiez les pneus

Veuillez noter que la conduite dans des conditions de neige ou de pluie peut être affectée par la profondeur et la composition de la bande de roulement des pneus.

En raison de l’état de la route, dans ce type de temps, la performance de freinage diminuera progressivement à mesure que la profondeur de la bande de roulement diminue.

En outre, il existe également un risque d‘aquaplaning, car la profondeur de la bande de roulement diminue – Consultez notre article : Conduire dans la tempête pour en savoir plus sur l’aquaplaning..

Il est donc essentiel de vérifier régulièrement les pneus, de réduire la vitesse sur les routes mouillées et enneigées et de les remplacer avant qu’ils ne soient endommagés.

 

3. Une astuce pour les débutants

L’intuition et le bon sens pourraient nous dire que, pour conduire en toute sécurité sur une route enneigée, nous devrions faire les mêmes choses que d’habitude, mais être plus attentifs.

C’est correct, dans une certaine mesure, mais il y a aussi quelques manœuvres différentes à effectuer.

Une vitesse prudente

Quelle que soit l’urgence à laquelle vous devez faire face. Pendant une chute de neige ou la mousson, vous ne pouvez pas augmenter votre vitesse, car cela met votre vie et celle de vos passagers en danger.

Le démarrage

Démarrer lentement lorsque la route est recouverte de neige, complètement mouillée ou recouverte d’une couche de glace – ce que vous pouvez remarquer en raison de l’aspect plus sombre et plus brillant de l’asphalte – est l’un des meilleurs conseils pour une conduite sûre :

Avec une voiture à conduite manuelle, il est préférable de démarrer en deuxième vitesse, en se rappelant que le relâchement de l’embrayage doit être très doux, en évitant également de mettre les gaz à fond. Cette technique de conduite vous permettra d’éviter les dérapages.

 

4. Protocole de préparation à la conduite sur route enneigée

La préparation est la clé du succès et, tout comme nous emportons du répulsif pour les journées dans la campagne et de la crème solaire pour les journées à la plage, il est important d’avoir le bon équipement pour conduire dans la neige.

La préparation du conducteur

  • Vérifiez les semelles de vos chaussures avant de sortir. Elles doivent être propres et sèches afin qu’elles ne glissent pas au contact des pédales.
  • Préparez une trousse d’urgence. Non seulement pour soigner les blessures, mais aussi pour vous tenir au chaud.

La préparation du véhicule

  • Avant de prendre la route, veillez à enlever la neige et la glace des vitres, des rétroviseurs et des feux.
  • Si nécessaire, utilisez de l’eau chaude ou de l’antigel, mais n’utilisez jamais d’eau bouillante, car cela pourrait dissoudre les composants en plastique et en caoutchouc et endommager le système électrique.
  • Retirez la neige du toit de la voiture, pour éviter qu’elle ne s’accumule sur le pare-brise et n’obstrue la vue.
  • Assurez-vous que le liquide lave-glace est suffisamment riche en additifs.
  • Vérifiez que les balais d’essuie-glace sont en bon état et ne les utilisez pas avant de nettoyer le pare-brise.

 

Nous espérons que ces conseils vous aideront la prochaine fois que vous devrez conduire au Canada, dans d’autres conditions difficiles comme la conduite en hiver.

Sur le blog Omega Driving School vous trouverez beaucoup d’informations importantes pour apprendre à conduire au Québec avec ses règlements correspondants.

Rappelez-vous, Omega Driving School s’engage à fournir des services de qualité où la sécurité devient la priorité numéro un.