Conduire dans la tempête

L’idée de conduire dans une tempête vous effraie-t-elle ? À l’école de Omega Driving School, notre objectif est de faire de vous un conducteur sûr et responsable. Aujourd’hui, nous allons vous apprendre à faire face à des conditions de conduite extrêmes – ne manquez pas cette occasion !

Lorsque nous allons conduire sous un orage, une tempête de grêle ou simplement une forte tempête, nous faisons référence à la conduite dans des conditions extrêmes ; un type de conduite qui nécessite des considérations particulières.

En général, il est toujours préférable d’éviter de conduire dans ces circonstances. En d’autres termes, ne prenez pas le volant dans des conditions extrêmes ou rangez-vous sur le côté de la route si ces conditions se produisent alors que vous êtes déjà sur la route.

Cependant, c’est parfois nécessaire. Des urgences peuvent survenir en même temps qu’une météo défavorable et c’est précisément pour ces cas que nous avons créé une liste de recommandations spéciales nécessaires à votre entraînement.

Vous trouverez ci-dessous le guide définitif sur la façon d’agir face à une route orageuse, tiré de notre programme de formation à la sécurité routière au Québec.

 

Préparez votre véhicule pour la conduite en cas de tempête

Vous devez effectuer des contrôles de base sur votre voiture avant de partir. En théorie, c’est quelque chose que vous devriez faire chaque fois que vous conduisez, mais nous n’avons pas toujours le temps dans notre routine quotidienne.

Toutefois, si vous conduisez pendant un orage, vous devrez réagir rapidement – votre véhicule ne peut être négligé !

Si vous avez l’impression qu’une seule pièce importante du véhicule ne fonctionne pas comme elle le devrait, n’hésitez pas, ne prenez pas ce risque.

Avant de vous aventurer sur une route dangereuse, vous devez vérifier :

  • Réservoir de carburant plein
  • Niveaux d’huile
  • Niveaux d’antigel
  • Essuie-glaces de pare-brise
  • Feux à éclats
  • Freins
  • Phares et feux arrière
  • Pneus
  • Kit d’urgence et pneu de rechange.

Comprendre les conditions de conduite en cas d’orage

Comprendre-les-conditions-de-conduite-en-cas-d'orage

Avant de vous lancer dans une tempête, assurez-vous de connaître les conditions probables auxquelles vous serez confronté, afin d’être 100% vigilant et bien préparé.

N’oubliez pas que les conditions dépendent du lieu et de la période de l’année. Cependant, en général, les conditions météorologiques et les scénarios qui peuvent être rencontrés dans des conditions défavorables sont :

  • Pluie légère à forte
  • Le tonnerre et les éclairs
  • Vent fort
  • Orages

Un autre scénario dont vous devez être conscient et que nous n’avons pas inclus ci-dessus, car il s’agit plutôt d’un corollaire de la liste ci-dessus, est celui des rues. Sur la route, vous pouvez rencontrer :

  • Inondations
  • Boue
  • Obstructions
  • Une mauvaise visibilité
  • Une traction réduite

Que faire dans ces cas-là ? Voici quelques recommandations générales :

  • Essayez de ne pas dépasser 70km/h.
  • Gardez environ cinq véhicules d’avance sur la voiture qui vous précède.
  • Gardez vos feux de détresse allumés pour que les véhicules derrière vous puissent mieux vous voir.
  • N’allumez pas la climatisation ; elle empêche la condensation.
  • Ralentissez pour toute anomalie sur la route.
  • Attention à l’effet d’aquaplaning – nous traiterons ce sujet plus en détail par la suite.

Nous vous invitons à lire notre article sur la conduite par temps de brouillard pour compléter le contenu de cette information.

 

Comment faire face aux bourrasques lorsque l’on conduit sous un orage

Comment-faire-face-aux-bourrasques-lorsque-l'on-conduit-sous un-orage

Lorsque vous conduisez dans des conditions difficiles, il y a quelques situations qui peuvent vous laisser en plan. Certaines de ces conditions sont :

Effet d’aquaplaning

Lorsque vous traversez une flaque d’eau à grande vitesse, le pneu perd le contact avec le sol, ce qui peut vous faire perdre le contrôle du véhicule.

Boue

Si vous vous retrouvez coincé dans la boue et que le véhicule ne peut pas bouger, ne désespérez pas, vous ne ferez qu’étouffer le moteur. Augmentez et diminuez lentement votre vitesse jusqu’à ce que vous trouviez le point qui vous aidera à sortir.

Grêle

Ne prenez jamais de risques avec la grêle. Nous parlons littéralement d’une grêle de pierres. La meilleure chose à faire est de trouver un toit solide et de se garer dessous.

Recommandations générales pour la conduite en cas d’orage

Recommandations-générales-pour-la-conduite-en-cas-d'orage

En plus des règles de sécurité de base pour la conduite, voici quelques autres conseils qui vous seront très utiles.

Contacter un ami

Informez-en une personne qui a les moyens de vous aider avant de partir. Dites-leur où vous êtes, où vous allez et quelle route vous prenez.

Surveillez votre poids

Plus vous transportez de passagers, plus vous devrez aller lentement. Les routes mouillées réduisent la capacité de freinage et plus vous portez de poids, plus il est difficile de ralentir.

Attention aux pentes descendantes

Les pentes en descente avec un sol glissant sont une grande menace. N’hésitez pas à ralentir autant que possible. Plus c’est lent, mieux c’est.

Pas de cabriolets

Pour affronter une tempête au volant, vous devez avoir un toit solide au-dessus de votre tête. Les cabriolets ne sont pas adaptés à cet exploit.

Nous espérons que ces conseils vous ont aidé et que vous vous sentez maintenant un peu plus confiant pour affronter une route orageuse.

À l’auto-école Omega Driving School, notre priorité est de former des conducteurs prudents, sûrs et responsables.

Visitez notre blog pour d’autres bons conseils de conduite et contactez-nous pour apprendre à conduire avec nous.