Conduire dans le brouillard Comment agir?

Le brouillard est aussi imprévisible que réel, mais comment agir s’il apparaît soudainement devant nous sur la route? Tout d’abord, il est important que le véhicule soit en excellent état, bien sûr qu’il ait des feux de brouillard adéquats et que le conducteur conduise avec attention.

Le brouillard se forme à partir de gouttelettes d’eau qui sont maintenues à une faible hauteur. En termes simples, ce sont nuages qui sont au sol, et comme elles sont très denses, il devient difficile de les voir en conduisant.  Il est très important d’apprendre à vous rendre visible lorsque vous conduisez dans ces conditions afin que les autres conducteurs, ainsi que les piétons, sur la route puissent vous voir.

Les phares antibrouillard sont spéciaux. Les phares installés à l’arrière du véhicule ne peuvent pas être réglés. Les phares installés à l’avant doivent être réglés aussi bas que possible de manière à former un angle de 45° de bas en haut lorsqu’ils sont allumés, afin d’améliorer l’angle de visibilité. Ces lumières sont intenses, elles ne doivent donc être utilisées que dans le brouillard.

Comment conduire sous le brouillard?

Avec une voiture en bon état et des feux spéciaux pour le brouillard et la neige, vous avez mérité une partie de la conduite sûre; il est toutefois importan suivant ces simples conseils:

  • Avant de commencer votre voyage, il est important de bien les lvitres de voiture et d’propre tout résidu d’eau ou de neige.
  • Il est important de vérifier que les phares s’allument correctement.
  • S’il est nécessaire de régler les lumières, il n’est jamais mauvais de vérifier qu’elles sont sûres et bien placées.
  • Une recommandation en or est de voyager lentement, les conditions de conduite dans le brouillard sont suffisamment dangereuses pour ajouter à votre stress.
  • Les feux de neige ou de brouillard doivent être utilisés lorsque la visibilité est réduite à environ 100 mètres, car ils sont trop intenses. Une fois que vous avez traversé la partie brumeuse, les lumières doivent être éteintes.
  • Un des conseils en or est d’éviter de conduire avec des feux de route. Ils peuvent vous permettre de voir un peu plus loin, mais ils peuvent aussi créer un effet de miroir.
  • Comme le brouillard n’est rien d’autre que de minuscules gouttelettes d’eau, il est important de conduire avec les pare-brises actifs pour nettoyer cette humidité et l’empêcher de coller au verre.
  • En raison du changement de température à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule, les vitres deviennent souvent brumeuses. Un peu de chaleur peut aider à éviter cela, mais le fait d’abaisser les vitres permet également d’y remédier immédiatement.
  • Dans des conditions de brouillard, il est important de garder ses distances. Une mesure de sécurité consiste à considérer que vous devez calculer deux fois la distance comme si vous conduisiez dans des conditions normales.
  • Si vous voyagez sur une autoroute, il est préférable d’envisager de rouler dans la voie la plus lente et surtout de rester calme, pour éviter de dépasser si ce n’est pas nécessaire.
  • Lorsque vous conduisez avec un véhicule devant vous, dans des conditions de brouillard, vous suivez instinctivement, mais il est important de rester vigilant et de mieux utiliser la ligne de référence pour éviter tout accident.
  • En cas de brouillard, vous devez freiner doucement, sinon vos pneus risquent de se bloquer et de provoquer un dérapage.
  • Dans des conditions difficiles, il est préférable d’éviter la musique et les distractions. Si vous arrivez à une intersection et que le brouillard est dense, il est préférable de prendre votre temps et de baisser les fenêtres pour écouter attentivement et passer jusqu’à ce que vous soyez complètement en sécurité.
  • Lorsque le brouillard devient trop dense, il vaut mieux être prudent et se garer dans un endroit sûr comme une station-service ou dans un grand espace. Il n’est pas conseillé de rester au bord du trottoir car cette action peut distraire les autres conducteurs. Il vaut mieux être en retard que d’avoir un accident.
  • Si le brouillard est trop dense et qu’il n’y a pas de place à proximité pour se garer, vous devez alors activer les feux clignotants et rouler lentement. Une autre mesure de prudence consiste à freiner doucement et constamment afin que les autres véhicules puissent voir à quelle distance vous vous trouvez.

Il est important de se renseigner sur les conditions météorologiques locales, le brouillard se forme généralement en début de matinée ou en fin d’après-midi, mais ce n’est pas une règle, une fois que les conditions sont bonnes, un banc de brouillard peut être présent à tout moment.

Le brouillard peut également geler la route, vous devez donc rouler à une vitesse sûre et être capable de freiner si nécessaire.

Il est important de se renseigner sur les conditions météorologiques locales, le brouillard se forme généralement en début de matinée ou en fin d’après-midi, mais ce n’est pas une règle, une fois que les conditions sont bonnes, un banc de brouillard peut être présent à tout moment.

Le brouillard peut également geler la route, vous devez donc rouler à une vitesse sûre et être capable de freiner si nécessaire. Visitez le site omegadrivingschool pour trouver un endroit sûr où étudier

être un bon conducteur

10 conseils pour être un bon conducteur

Apprendre à conduire une voiture est relativement facile, il suffit de quelques jours pour le faire; mais pour être un bon conducteur, il faut de l’expérience et pratiquer une série d’habitudes qui s’acquièrent avec le temps. Heureusement, l’expérience s’acquiert en conduisant dans la circulation de tous les jours ; cependant, pour diverses raisons, telles que le manque de sensibilisation et l’indifférence au règlement routier, tout le monde n’apprend pas les bonnes habitudes pour être un meilleur conducteur.

Si vous êtes responsable et respectueux de la loi, suivez ces dix conseils et votre expérience de conduite sera plus sûre et vous deviendrez un meilleur conducteur.

 

Respecte les limites de vitesse

Selon la Sûreté du Québec, la conduite à grande vitesse est la première cause d’accidents mortels au Québec. A tel point que c’est la cause d’un tiers des accidents. Ainsi, bien que cela semble évident, si vous voulez être un bon conducteur, conduisez en respectant les limites de vitesse établies.

 

Ne vous laissez pas distraire

Oubliez votre téléphone portable. Si vous êtes au volant et que vous recevez un appel téléphonique, n’y répondez pas. Ne mangez pas et ne buvez pas non plus au volant, et encore moins parlez à votre copilote. La distraction au volant est la deuxième cause d’accidents mortels. Restez concentré sur ce que vous faites et concentrez-vous sur les détails extérieurs pour être plus prudent. Croyez-moi, conduire sans distraction vous rendra meilleur conducteur et vous ne mettrez pas la vie de vos proches en danger.

 

Ne pas conduire sous l’influence de drogues 

Il n’est pas sage de conduire dans un état d’ébriété ou sous l’influence d’autres drogues, nous le savons tous. Cependant, bien que tout le monde sache que conduire ainsi est un acte suicidaire, c’est l’une des principales causes d’accidents mortels dans le monde aujourd’hui. Être un bon conducteur implique d’être responsable au volant, donc, vous savez, pas d’ivresse ou d’autres drogues.

 

Veuillez mettre votre ceinture de sécurité !

Beaucoup de gens croient à tort que la ceinture de sécurité ne sert à rien ou à peu près à rien. Mais il a été prouvé que ce mécanisme simple permet de sauver des vies. N’oubliez jamais de mettre votre ceinture de sécurité avant de conduire. En fait, assurez-vous que votre copilote en porte un aussi. Si vous voulez vraiment être un meilleur conducteur, le port de la ceinture de sécurité est une priorité.

 

Maintenir la distance de sécurité

Le respect de la distance de sécurité par rapport au véhicule qui précède est très important pour réduire les risques d’accident. Le règlement stipule que tout véhicule circulant derrière un autre doit le faire à une distance de sécurité, lui permettant de s’arrêter si celui qui le précède freine brusquement, afin de ne pas le heurter. De plus, le respect de cette règle de conduite permet aux voitures qui nous suivent de dépasser de manière appropriée.

 

Utilisez les feux clignotants lorsque vous changez de voie

L’utilisation des clignotants pour indiquer aux autres conducteurs que vous avez l’intention de changer de cap est aussi importante que le port de la ceinture de sécurité ou le fait de garder vos distances. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’utilisation de vos clignotants réduit considérablement la possibilité de collision. Et tout ce qui contribue à la sécurité au volant est un must.

 

Vérifier le véhicule avant chaque voyage

On ne sait jamais ce qui peut se passer sur la route, mais ce que nous pouvons faire, c’est prendre toutes les précautions nécessaires pour réduire les risques d’accident. Par conséquent, une précaution importante que nous devrions prendre en tant que bon conducteur est de vérifier l’état de certains composants vitaux de la voiture, tels que les pneus ou les essuie-glaces.

 

Toujours conduire de manière défensive

La conduite défensive est une bonne habitude de conduite. La mise en pratique de cette technique vous sauvera, vous et les vôtres. Être conscient des erreurs commises par les autres au volant vous permettra d’anticiper et de prendre des décisions qui vous aideront à éviter les accidents. Si vous voulez être un bon conducteur, la conduite défensive est la bonne stratégie pour y parvenir. Soyez toujours très prudents au volant et votre expérience de conduite sera plus confortable et plus sûre.

 

Soyez prudents lorsque vous entrez dans une courbe

Savoir conduire dans un virage est une caractéristique d’un bon conducteur. Vous ne savez pas comment faire ? Maintenant, vous le savez. Pour prendre la courbe correctement et le plus sûrement possible, vous devez freiner avant d’entrer dans la courbe, la voiture étant toujours en position droite. Vous devez ensuite tourner le volant à deux mains, jamais à une seule, et vous frayer un chemin avec précaution. En tant que conducteur inexpérimenté, la plus grande erreur que vous puissiez faire est de penser que rien de mal n’arrivera si vous prenez un risque. N’oubliez pas que même les conducteurs experts font des erreurs. Ne pensez donc jamais que vous êtes complètement en sécurité. La sécurité est une question de prudence.

 

Respecte les feux de circulation

Tous les conducteurs ne respectent pas le code de la route. Il y a des conducteurs imprudents partout dans le monde. Chaque panneau routier a une signification et, en tant que conducteur, vous devez les connaître tous. Par exemple, lorsqu’il y a un feu rouge, vous ne devez pas perdre de temps à réfléchir à ce qu’il faut faire, votre obligation est de vous arrêter et d’attendre le feu vert. Combien d’accidents se produisent chaque jour à cause du non-respect du feu rouge ou d’autres signaux routiers. Bien que la plupart de ces habitudes s’acquièrent avec le temps et l’expérience, essayez toujours de respecter les feux de circulation. Ils sont là pour une raison, c’est-à-dire pour protéger votre vie et celle des autres conducteurs et des piétons. Si vous êtes respectueux de la loi, vous serez sans doute un meilleur conducteur.