5 choses importantes à savoir sur la SAAQ

À la veille d’obtenir votre permis, vous n’avez plus le droit d’ignorer ce qu’est la SAAQ. En Omega Driving School, nous nous efforçons de former des conducteurs responsables et instruits, et à cette fin, nous avons dressé une liste de ce que vous devez savoir.

La Société de l’assurance Automobile du Québec -SAAQ- est l’organisme gouvernemental chargé de l’administration des routes au Québec. Sa principale fonction est de délivrer les permis de conduire aux conducteurs.

Elle est également chargée de fournir une assurance automobile publique. Elle protège toutes les personnes impliquées dans un accident, qu’il s’agisse de conducteurs, de passagers ou de piétons.

Si vous souhaitez obtenir votre permis de conduire prochainement, nous vous recommandons de lire cette section des curiosités de la SAAQ. Avec cet article, nous voulons vous guider pour que vous puissiez réussir votre examen de conduite du premier coup !

1. Origine de la SAAQ

En général, pour obtenir un permis de conduire, vous devez vous rendre à l’hôtel de ville. Cependant, contrairement aux autres États du Canada, au Québec, c’est la SAAQ qui est chargée de gérer ces processus administratifs.

La SAAQ est une société d’État. En d’autres termes, son administration combine les objectifs commerciaux et la politique publique. Comment y parvient-elle ? Nous le verrons dans les deux prochains points.

 

2. Pour une meilleure conduite

2. Pour une meilleure conduite

Avez-vous déjà vu une publicité à la télévision qui vous a laissé un peu traumatisé ? Des publicités qui ne se retiennent pas lorsqu’il s’agit de montrer des accidents et des décès.

Eh bien, la SAAQ est derrière ces campagnes de sensibilisation depuis des années. Le gouvernement a investi beaucoup d’efforts pour que nous ayons une crainte saine des routes.

Et cette stratégie se reflète également dans la composition des épreuves de conduite. Nous vous garantissons que sans une préparation adéquate, vous ne pourrez pas les réussir. Nous verrons comment ils fonctionnent par la suite.

 

3. La SAAQ et les motos

3. La SAAQ et les motos

En raison du climat et de l’étendue du territoire québécois, disposer d’un véhicule est indispensable. Cependant, nous vous recommandons de toujours choisir une voiture et vous allez maintenant comprendre pourquoi.

Comme nous l’avons mentionné dans les points précédents, l’administration des routes au Québec a des intérêts politiques en jeu et ceux-ci consistent à maintenir les routes aussi sûres que possible.

Les motos représentent un grand risque par temps froid. Pour pouvoir les conduire, il est nécessaire d’obtenir une immatriculation et les coûts varient en fonction de la taille de la moto.

Ces frais vont de 200 à 800 dollars, à condition qu’ils ne soient pas considérés comme des motos à risque, auquel cas ils pourraient coûter jusqu’à plus de 2 000 dollars. Cette taxe ne s’applique pas aux voitures à risque, mais uniquement aux motos.

Compte tenu du fait que cette inscription doit être payée une fois par an et qu’il y a des périodes, comme l’hiver, où il est interdit d’utiliser des motos, mais en même temps, ce temps n’est pas déduit de la taxe d’inscription…..

Vous pouvez tirer vos propres conclusions. Encore une fois, nous vous recommandons de choisir une voiture comme véhicule pour vous déplacer au Québec, car ce choix vous facilitera grandement la vie à tous égards.

4. Permis de conduire pour les immigrants

Si vous venez d’un autre pays et que vous avez l’intention de conduire au Québec, vous devez savoir que votre permis étranger ne sera valide que pendant soixante jours. Pendant ce temps, vous devrez vous préparer et vous inscrire au test de la SAAQ.

Pour les immigrants, en plus des documents requis, l’un de ces documents sera exigé : Le CSQ et le CAQ.

Le CSQ est le certificat de sélection du Québec. Il s’agit d’un document qui indique que vous vous installez légalement dans le pays, et avec lequel vous pouvez demander votre permis de conduire sans aucun problème.

Le CAQ est le certificat d’acceptation du Québec. Un document qui indique que vous êtes légalement et temporairement dans le pays, que ce soit pour des études ou pour le travail, et avec lequel vous pouvez également demander à passer votre examen de conduite.

 

5. Test de conduite de la SAAQ

5. Test de conduite de la SAAQ

L’examen théorique de la SAAQ est similaire à celui passé dans les autres États, mais il est structuré selon un format unique.

Il y a 3 catégories de 64 questions. La première catégorie comprend 16 questions sur la signalisation, la deuxième catégorie comprend 16 questions sur la conduite et la sécurité, et la dernière catégorie comprend 32 questions sur la réglementation.

Dans les deux premières catégories, vous avez le droit de faire jusqu’à trois erreurs. Si vous vous trompez une quatrième fois, le programme se ferme et le test est terminé. Dans la troisième partie, vous avez droit à un maximum de huit erreurs.

Il ne s’agit pas d’un test limité dans le temps, vous pouvez prendre le temps qu’il vous faut.

Pour conclure, sachez que si vous échouez au test, vous devez attendre 28 jours pour le repasser. La meilleure chose que vous puissiez faire est de vous préparer à réussir le test dès la première fois.

En Omega Driving School, nous vous proposons une liste de liens utiles pour vous aider à préparer l’examen.

Maintenant que vous savez ce qu’est la SAAQ et les complications auxquelles vous serez confronté, réservez votre cours de conduite et préparez-vous correctement pour l’examen pratique.